L'Alliage de la Justice - Brandon Sanderson

Publié le par K.N.L.

L'Alliage de la Justice - Brandon Sanderson

Nous retrouvons ici un épisode indépendant du monde que l'on a découvert dans la trilogie du Fils-des-Brumes, aux éditions Orbit (ici) et Livre de poche (). Le roman porte le sous-titre "Une histoire des Fils-des-Brumes".

L'intrigue :

Elle se passe dans une période proche de notre XXème siècle. Les événements vécus par Vin, Elend et tous les autres sont devenus mythologiques, et le monde est en pleine évolution. Après 20 ans dans les Rocailles à jouer le justicier, Wax Ladrian est forcé de retourner dans la capitale (Elendel) pour assumer son rôle d'héritier depuis la mort de son oncle. Cependant, une affaire de vols et d'enlèvements va finir par retenir toute son attention...

Mon avis :

Cette nouvelle histoire où l'allomancie est toujours d'actualité - en plus moderne certes - est plutôt pas mal. Elle ne fait pas partie des "grands Sanderson", mais de pouvoir retourner dans le monde des fils-des-Brumes est toujours intéressant, même si encore une fois, on ne revit pas le chef-d'oeuvre (j'exagère ?).

C'est un roman de divertissement, qui introduit certainement une future saga (pas de nouvelles pour l'instant...). Comme toujours lorsqu'il s'agit de ce type d'histoire, l'intrigue est plus simple, moins développée : et comme dans Coeur d'acier, la psychologie des personnages est plus ou moins laissée de côté. Ils restent néanmoins attachants, surtout Wayne, le personnage comique de la bande. Même si ces remarques semblent négatives, et comme je dis toujours, on prend chaque type de lecture comme il est, et énoncer ses caractéristiques n'en fait pas des critiques.

Malgré ça, Sanderson a su adapter l'évolution de l'allomancie qu'il avait introduite dans FdB, et nous faire découvrir une nouvelle époque de son monde : le temps du western américain. Il prend ainsi en compte son développement normal par rapport à notre monde adapté à celui qu'il avait créé.

Enfin, c'est une histoire dans laquelle l'action est omniprésente. On y retrouve donc de longs combats, dont les descriptions restent assez compréhensibles (il n'est pas toujours facile de suivre l'imagination des auteurs quand les détails s'enchaînent) et c'est souvent lors de ces actions que l'intrigue avance - entre changements de situations et révélations.

15/20

Publié dans Divertissement

Commenter cet article